vendredi 10 février 2017

Epilation définitive #1

Je me présente.

Laetitia.

32 ans.

Toutes mes dents.

Française d'origine espagnole, russe et grecque.

Mais surtout brune.

Du genre, TRES, brune...

Vous aurez compris le topo, entre mes origines et ma couleur de cheveux (et de poils hein faut le dire) ben j'ai pas été gâté niveau pilosité.

Niveau épilation, tout y est passé, la cire, le rasoir, l'épilateur électrique, la crème dépilatoire...et même le disque (vous vous rappelez le truc qu'on tenait entre ses doigts et qui brûlait les poils par frottement!) 

Il y a quelques années j'avais fais 2 ou 3 séances de laser mais pas de véritable amélioration. C'était avec une des premières machine du coup le laser était très (trop) léger.

Bref les années passent, je me rase les jambes, l'horreur. En revenant habiter dans le val d'oise je trouve une esthéticienne au top et décide de reprendre les séances mensuelles d'épilation à la cire. 

Je reprend le boulot.

Mon mari fait des horaires de dingue, je bosse, je gère les enfants et le quotidien...autant vous dire que caser un rendez-vous esthéticienne la-dedans ça relève de la mission impossible.

Décembre 2016. Je me balade dans un centre commercial non loin de chez moi, et j'y découvre DEPIL TECH.

Vu de l'extérieur le salon a l'air beau et immaculé.

Je franchi la porte, demande des renseignements mais l'hôtesse d'accueil me dit qu'il faut prendre un rendez-vous pour plus d'informations. Très bien. Je prend la carte en lui disant que je les rappelle.

Noël, toujours pas de rendez-vous pris. Pourtant je passe plusieurs fois devant fichu manque de temps

Janvier 2017. Je suis déterminée. Je retente ma chance. Bingo, la jeune fille m'accueille et me dit "allez installez vous, je vous explique"... C'est que ça prend du temps! Je reste une heure. Le temps de bien m'expliquer le fonctionnement. Puis viens l'heure du devis. Elle me demande donc quelles zones je veux faire... TOUTES ! Ah oui je suis comme ça moi, c'est tout ou rien. En sachant qu'il faut espacer les séances de 6 semaines si j'avais dû faire petit à petit j'y étais encore dans 10 ans!

Donc j'en étais au devis... ben à peu de chose près, c'est le prix d'une nouvelle paire de seins! Alors oui c'est cher, très cher...

Mais si on devait faire, du moins moi, le calcul de TOUT ce que j'ai dépensé en épilation...je pense que je serai milliardaire (au moins!)

Je lui dis qu'il faut que je réfléchisse un peu, que c'est un coût conséquent...mais réglable en 10 fois sans frais...ça aide!

Deux jours plus tard, BINGO, je valide...ces foutus poils me gâchent la vie. VRAIMENT. Alors franchement je préfère bouffer des patates pendant 10 mois que de rester encore poilue.




Bon viens l'heure de la préparation.. après toutes les recommandations, il faut aller acheter la bête!

Oui oui la bête...c'est à dire un magnifique rasoir masculin dernier cri, là je flippe, parce que j'ai du duvet au-dessus des lèvres et sur le menton. Je dois vraiment raser? Tout à fait...
Bon...

Donc me voilà a 3 semaines de la séance à devoir me raser toutes les parties du corps concernées par l'épilation définitive, les jambes entières, le maillot, les bras, les aisselles et...le visage.

Comment vous dire que je ne me sentais pas fière quand il a fallu passer le premier coup de rasoir, surtout que vous devez le savoir, le rasage amplifie la repousse du poil et surtout durcit le poil. L'HORREUR!

Plus je rase plus j'ai 2 horrible "auréoles" noires sur le menton MERCI MERCI MERCI le maquillage.

Arrive ENFIN le jour tant attendu de ma première séance.

Je suis donc à poil mais fraîchement rasée (condition sinéquanone pour pouvoir faire sa séance) je m'allonge sur la table de torture (mais ça je ne l'ai su qu'après évidemment!). Je commence un peu à angoisser. Elle m'explique le procéder et c'est parti! On commence par le visage. D'abord elle me met une sorte de gel hyper méga froid, à zéro degré!!! Et la elle passe la deuxième bête! LOL

C'est une sorte de "douchette" qui envoi une sorte de décharge et qui explose le poil jusqu'à la racine...autant vous dire que ça défonce! Et comme je vous l'ai dit je ne fais pas les choses à moitié, j'avais pris rendez-vous pour faire TOUT le corps...donc 3h de torture! Bon donc pour vous la faire "courte" le visage, surtout le menton ou le poil avait repoussé de manière très dru, ça fait franchement mal, ensuite les jambes ça allait, quelques endroits sensibles mais rien d'insurmontable. Le maillot...ben ça défonce aussi! Les aisselles...putain de merde! j'ai douillé de fou (ça a été le pire) et les bras nickel car poils très fins. Mais comme me l'avait dit l'hôtesse c'était la première séance donc normal.

Je ne vous l'ai pas dit mais chez depil Tech c'est de la lumière pulsée aussi efficace que du laser mais beaucoup moins agressif.

Je pars de la séance les aisselles plutôt endolories (le reste ça allait) mais tellement contente!

Place aux résultats...

La jeune fille m'avait dit que je verrai les résultats en 3/4 jours. Pas tout à fait vrai. J'ai eu des repousses, notamment au menton. J'avais même rappelé le centre en demandant si c'était normal. C'était une autre hôtesse qui m'a dit qu'il fallait plutôt attendre une dizaine de jours. Ouf. 

Dix jours passent et là, MIRACLE, j'ai la peau douce! J'ai des points noirs de ci de la, mais ce sont les poils morts qui remontent à la surface pour disparaître définitivement. Le truc carrément dingue, on attrape les poils et ils partent, morts de chez morts!

Je me souviens que quand je me rasais les jambes le soir même c'était la cata. Là je me rase et pendant plusieurs jours (mais genre longtemps!) la peau douce...le kiff! Je n'avais pour ainsi dire jamais connu ça! Le menton pareil, pratiquement plus rien, et alors les aisselles...d'une douceur! C'est fou!
Bilan de la première séance, je suis plus que conquise, il me reste encore 5 séances. Je vous ferai un bilan après chaque séance.

Je vous met le lien de leur site : Depil Tech




dimanche 29 janvier 2017

Mon Amour ...

30 janvier 1984.

Naissance de mon cher et tendre.

Merci Danièle de l'avoir mis au monde.

Malheureusement tu n'es plus là pour apprécier l'homme qu'il est devenu.

Tu l'as quitté à l'adolescence.

Il s'est retrouvé orphelin à un âge où l'on peut vite se perdre dans les méandres de la vie.

Mais de par l'éducation que tu lui as donné il a su faire face et ne pas plier.

C'est à 19 ans que l'on s'est retrouvé. 

Pourquoi retrouvé?

Tout simplement parce que Sébastien et moi étions dans la même école primaire.
Je le voyais comme le gars qui avait mis la langue dans la bouche d'une fille à 8 ans!! Croyez moi, à cet âge là, pour ma part en tout cas, ça m'avait dégoûté.

Au collège, nos chemins se séparent. 

Je ne pense pas à lui car à l'école nous n'étions pas amis.

Mais le destin nous lie. 

Les années passent...

Un soir, je suis Au Bureau, mon QG à l'époque.

Je tombe nez à nez avec Sébastien. Le choc.

Je le trouve beau mais super hautain. 

La soirée se passe bien, on s'amuse, on danse, on rigole.

On reste en contact, on se retrouve à des soirées. On apprend à se connaître. On devient amis.

On décide (en vrai je m'incruste) de partir en vacances ensemble avec d'autres amis. 

On est en 2004. Août 2004. Je m'en rappelle comme si c'était hier.

Il était à la douche. Son téléphone sonne. Il sort avec une mini serviette autour de la taille, les abdos saillants, ses cheveux mi-longs tirés en arrière tombant sur sa nuque, les gouttes d'eau qui perlaient le long de son corps... (j'avais l'impression d'être dans un film avec les images aux ralenties LOL) la révélation. 

Je tombe amoureuse.

Je fais en sorte qu'il s'en rende compte. De là naît notre histoire...

La suite ce sont des hauts et des bas... Mais ce mec je l'ai dans la peau, dans le sang, dans le coeur. Je m'accroche. Je l'aime, je l'adore, je le respire. Il m'arrive de le détester, de le haïr même mais l'amour est le plus fort. 

Avant même notre mariage on s'était dit  " à l'amour infini pour la vie... "

Alors aujourd'hui mon Amour, le 30 janvier 2017, je te dédie ce post, d'abord pour te souhaiter un excellent anniversaire. 33 ans. 12 ans et demi de vie commune. 3 merveilleux enfants. Mais aussi pour te dire tout ce que...

Je suis fière de toi, VRAIMENT, fière du chemin que tu as parcouru. Il a été long et tumultueux, dur pour moi, mais il en valait la peine. Tu mérite tout ce qu'il t'arrive, et tu mériterai plus encore.

Je ne regrette pas d'être restée à tes côtés. J'ai attendu un petit moment mais encore merci pour ce sublimissime anniversaire que tu m'as organisé, même dans mes rêves les plus fous je ne pensais pas cela possible. 


Tu n'es pas la personne la plus démonstrative mais je sais. Je te connais, et même si ce n'est pas facile tous les jours (bon à c'qui parait je suis un peu, beaucoup, chiante aussi) je sais que tu m'aimes profondément. 


Merci pour ce si joli mariage, encore une journée suspendue dans le temps. Un moment magique auprès de ceux qui nous sont chers. 


Même si j'ai pas mal pleuré à cause de toi et que je pleurerai certainement encore (t'es vraiment méchant parfois! Et peut être que je suis un peu beaucoup trop sensible), on a vécu de magnifiques moments et je suis sure et certaine qu'on en vivra des milliers d'autres, vu le temps qu'il nous reste encore à passer ensemble. Toute la vie. 

Je t'aime, plus que tu ne peux l'imaginer, plus que de raison, à en avoir mal. Mais putain qu'est ce que c'est bon d'aimer. Qu'est ce que c'est bon de t'aimer toi. Avec tes qualités et surtout tes défauts.







Je suis si fière d'être ta femme. 

Je t'adore plus plus.

A l'Amour Infini Pour La Vie mon Amour.